Histoire

Le CORIMER (Conseil d’Orientation pour la Recherche et l’Innovation des Industriels de la Mer) a été créé par la signature du Contrat Stratégique de Filière des Industriels de la Mer en 2018, à la suite de la décision du Comité interministériel de la mer (CIMer) destinée à tout mettre en œuvre pour faciliter le financement des projets innovants maritimes.

Le CORIMER a ainsi pris la suite du CORICAN, en élargissant son action – au-delà de l’industrie navale – aux secteurs de l’offshore, des industries nautiques et des énergies marines renouvelables.

Ayant pour objectif le pilotage unifié du soutien à l’innovation de la filière, le CORIMER constitue une enceinte de dialogue État-filière, d’optimisation du soutien public à l’innovation et de fléchage des projets vers les dispositifs de soutien publics, en particulier ceux du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) et de France 2030.

Carine TRAMIER

Présidente du CORIMER

À la suite d’études en recherche opérationnelle, Carine TRAMIER a mené toute sa carrière dans l’Oil & Gas, en Onshore et Offshore (plateformes, réservoirs, pipelines, jetées, FPSO), d’abord chez BOUYGUES OFFSHORE puis suite à la cession, chez SAIPEM. Elle est actuellement Présidente de SOFRESID Engineering.

Elle met aujourd’hui cette expérience au profit de la transition énergétique et de la décarbonation, notamment dans le domaine des Energies Marines Renouvelables (EMR).

Elle est membre du Conseil d’Administration d’EVOLEN, de celui de SYNTEC Ingénierie et du Conseil d’Orientation de l’ENSTA Paris.

Rassemblant des représentants des quatre composantes de la filière des industriels de la mer (construction navale, équipementiers, parapétroliers, énergéticiens, énergies renouvelables, industrie nautique), du Comité R&D de la filière et les pouvoirs publics, fédérés par le Secrétariat Général de la Mer (SGMer), il assure le rôle de tiers de confiance. Ses appels à manifestation d’intérêt s’appuient sur les feuilles de route technologiques de la filière, en vue de structurer les aides publiques et le soutien aux projets de la filière. En donnant de la visibilité sur les aides (récurrence annuelle de la procédure), et en agissant comme porte d’entrée dédiée vers les dispositifs mobilisables, le CORIMER permet également de simplifier le parcours des porteurs de projets.

Présidé par une personnalité qualifiée issue du monde industriel, le CORIMER a progressivement trouvé sa place dans le paysage du soutien à la Recherche & Innovation (R&I). Au 1er janvier 2022, Carine TRAMIER a succédé à Jean-Georges MALCOR en tant que présidente du CORIMER.

shcéma des différentes instances

4 grands axes

Dans le cadre du Contrat Stratégique de Filière, le CORIMER a retenu les axes de R&D suivants :
Bateaux intelligents et systèmes autonomes (Smart Ship) ;
• Décarbonation et navires écologiques (Green Ship) ;
Nouveaux matériaux et chantier intelligent (Smart Yard) ;
Industrie offshore de nouvelle génération (Next-Gen Offshore Industry).

Bateaux intelligents

et systèmes autonomes

Décarbonation

et navires écologiques

Nouveaux matériaux

et chantier intelligent

Industrie offshore

de nouvelle génération

Appels à manifestation d’intérêt

Dans sa mission de stimuler et soutenir les projets innovants et structurants de la filière des industriels de la mer, le CORIMER publie, chaque année, un appel à manifestation d’intérêt (AMI).

Par ces AMI, le CORIMER accompagne la filière dans ses efforts de développement des technologies répondant aux exigences règlementaires et aux attentes des clients, tout en se différenciant d’une concurrence extra-européenne toujours plus forte. En particulier, d’importantes mutations sont engendrées par la transition écologique et la révolution numérique, impactant à la fois l’industrie et les services.

Le troisième AMI du CORIMER a été lancé le 8 décembre 2021 pour une durée de 3 mois et demi (clôture le 29 mars 2022), l’annonce des lauréats devant avoir lieu au 3ème trimestre 2022.

L’ambition est de soutenir des projets de recherche et développement portés par des entreprises de la filière des industriels de la mer, petites, moyennes ou grandes, seules ou associées au sein d’un consortium, qui accélèrent la mise sur le marché de technologies, de services et/ou de solutions ambitieuses innovantes et durables, depuis les phases de R&D industrielle jusqu’à la démonstration échelle 1 plus aval de l’intérêt d’un système dans son environnement opérationnel. Les projets retenus devront s’illustrer par leur volonté de développer des innovations de rupture ou structurantes pour la filière et, autant que faire se peut, s’appuyer sur une approche multifilières, afin de permettre des économies d’échelle et in fine une réduction des coûts du secteur.

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à ce troisième AMI ici, sur le site de Bpifrance, opérateur pour le compte de l’Etat.

La Foire Aux Questions (FAQ) AMI CORIMER est disponible en téléchargement sur le site de Bpifrance ici.

Pour visionner le replay du webinaire de présentation de l’AMI CORIMER 2022, cliquez ici.