5ème édition du salon Euromaritime : l’innovation maritime célébrée sous toutes ses formes

13 juillet 2022 | Actualités

Organisé à Marseille du 28 au 30 juin, le salon Euromaritime a réuni plus de 250 exposants issus de la construction navale. En parallèle, plusieurs tables-rondes ont permis d’aborder un certain nombre de thématiques clés pour l’avenir de la filière, liées en particulier à l’innovation, en présence des entreprises – grands groupes comme startups – d’acteurs institutionnels et d’investisseurs.

Euromaritime a ainsi été l’occasion de lancer officiellement les travaux sur la feuille de route de décarbonation du transport maritime prévue par l’article 301 de la loi Climat et résilience, pilotée par la Direction générale des affaires maritimes, de la pêche et de l’aquaculture (DG AMPA) et le Cluster maritime français. Cette feuille de route vise à fédérer les acteurs de la chaine de valeur du transport maritime autour d’objectifs communs de décarbonation et de moyens pour y parvenir. Elle permettra ainsi d’identifier différents leviers d’action et d’éclairer les pouvoir publics sur les actions à mettre en place, en matière d’innovation, de réglementation, de financement, de planification et de formation…Ce travail sera l’occasion de définir une trajectoire de décarbonation, adaptée aux différentes flottes de navire et ainsi nourrir la future Stratégie française sur l’énergie et le climat (SFEC), en lien avec les ambitions européennes du pacte vert.

Cette feuille de route devra être finalisée pour le 1er janvier 2023. Il s’agit seulement d’une première étape. Cette feuille de route sera évolutive et nécessitera une révision périodique régulière qui dépendra des retours d’expérience des premiers projets déployés et de l’évolution du contexte international (disponibilité des carburants durables, maintien de la compétitivité). Le CORIMER sera un acteur majeur garant de la mise en œuvre du volet R&D et Innovation des actions et leviers identifiés dans cette feuille de route

D’autres séquences ont permis de valoriser les derniers développements technologiques des spécialistes de la construction navale ainsi que les diverses initiatives soutenant l’innovation de la filière :

Atelier SmartShip et Systèmes autonomes, animé par le GICAN et le Pôle Mer Méditerranée. Lors de cette session, les participants ont découvert la feuille de route de la filière, les projets phares et derniers lauréats CORIMER, ainsi que le programme d’internationalisation Systèmes autonomes dont l’objectif est de faire rayonner la filière. Sont intervenus :

Présentation du CORIMER, Solène Meissonnier (Direction générale des entreprises)

Présentation de la feuille de route, Marc Battais, Pole Mer Méditerranée

Programme international Systèmes Autonomes, Fanny Moutin (PMM)

Projet CORIMER STORM par Marie-Annick Giraud (SeaOwl)

Projet CORIMER SEMNA par Sébastien Grall (iXBlue)

Projet CORIMER CEMAS par Yves El Kaim (IES)

Projet CORIMER Cassiopée par Jean-Baptiste Léger (Predict) et Arnaud Dianoux (Opsealog)

Séquence MEET2050, animée par le Cluster maritime français : Lancée en 2019, la « Coalition pour la Transition Energétique et Ecologique du Maritime » (T2EM) a présenté une plateforme numérique destinée à répertorier les acteurs et projets d’innovation ainsi que le cadre règlementaire en vigueur. Co-financée par la DG AMPA et l’Ademe, cet outil sera rendu public à l’automne à l’issue d’une période de consolidation avec les partenaires.

Lors de cette session, il a été annoncé que la coalition se transformait en un « Institut MEET 2050 ». Bâti autour d’un programme dit « Navire et Port 0 émission », cet Institut est soutenu par de nombreux acteurs de la chaine de valeur.  Lors des échanges, un outil de modélisation énergétique a été exposé ainsi que les premiers projets du programme. Ces initiatives viennent consolider les efforts de structuration de l’innovation maritime aux côtés du CORIMER.

Table-ronde sur le Développement start-up industrielles dans le maritime : Stratégie France 2030 et accompagnements Filière Industriels de la Mer, animé par le GICAN en présence de :

  • Solène Meissonnier, Direction Générale des Entreprises
  • Matthieu Somekh, Vice-Président French Tech Aix Marseille
  • Sylvaine LE ROY-DELAGE, Responsable Accélérateur Evolen Up
  • Timothée Moulinier, GICAN, responsable SEAstart

Témoignages de Start-up :

  • Antoine DEBLED , ADD Technologies
  • Jean-Emmanuel Faure, WaterHorizon

L’objectif est de faire le lien entre les dispositifs mis en place par la stratégie start-up industrielles de l’Etat (lien présentation) et les actions de la filière des industriels de la mer au bénéfice des start-up, notamment les accélérateurs Evolen’Up et SEAstart. Les retours d’expérience des start-up ADD Technologie et Water Horizon ont confirmé toute la pertinence de l’initiative Start Industrie dont Evolen’Up et GICAN sont membres fondateurs. Plus d’infos :

Retrouvez dans la même catégorie

Carine Tramier auditionnée par le Sénat

Carine Tramier auditionnée par le Sénat

Jeudi dernier, la présidente du CORIMER Carine TRAMIER, était auditionnée par le Sénat dans le cadre de sa mission d’information sur les fonds marins. L’occasion de revenir sur les opportunités que leur exploration représente pour les industriels français, l’objectif dédié dans France 2030 et le rôle du CORIMER.

Quelques chiffres-clefs de l’AMI 2022

Le processus AMI CORIMER avance ! Quelques données-clefs : Plus de 20 dossiers admissibles sur 25 soumis.    Grandes thématiques traitées :- connaissance des grands fonds marins,- énergies marines renouvelables,- propulsions...

Création de notre page LinkedIn

Création de notre page LinkedIn

Une nouvelle page LinkedIn a été créée, sur laquelle vous pouvez retrouver les actualités sur l’innovation maritime et la coopération Etat-filière. Lien vers notre LinkedIn